Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
  


Quelques généralités sur l'eau

  
   
 

Archive de L'Eau

L’Eau boisson indispensable pour le corps 15 November, 2006

Consommer tous les jours des eaux de source

Notre corps est composé de 60 à 70 % d’eau. La vie dépend de l’eau et le processus de vieillissement comporte une déshydratation. La mort intervient lorsque notre taux en eau est inférieur à 50 à 55% d’eau.

L’eau sert à amener les nutriments et à emmener les déchets. Toutefois ces fonctions ne sont possibles qu’en fonction de la bonne qualité de l’eau.

Les pertes d’eau doivent être compensées par un apport liquidien en provenance des aliments et de l’eau de boisson. Les pertes en eau sont dues à la transpiration, l’urine, l’expiration, les matières fécales.
L’eau normalement purifie et lave.

Elle a un rôle crucial dans :

  • L’activité électrolytique du corps,
  • La distribution d’oxygène,
  • La nutrition,
  • L’élimination des toxines et déchets.

Que doit-on boire comme eau ?
Il existe différents éléments à prendre en compte pour choisir une eau bonne pour l’organisme :

  • L’eau qui circule dans l’organisme élimine les déchets métaboliques grâce à une différence de concentration. Or si on prend une eau riche en minéraux l’effet osmotique est réduit. Par conséquent on favorise la surcharge de l’organisme puisque le corps éliminera moins les déchets. C’est avec les aliments qu’on se minéralise, pas avec l’eau. L’eau est faite pour laver et faciliter les échanges. Il est donc préférable de prendre une eau très peu chargé en minéraux.
  • Les propriétés médicinales des minéraux contenus dans l’eau ne peuvent pas se conserver à l’embouteillage.
  • Le rôle épurateur de l’eau circulante porte également sur le maintien de l’équilibre acido-basique. Cet équilibre est facilité par l’apport d’une eau dont la résistivité est élevée.

La Résistivité (Rô) c’est la résistance d’un liquide au passage d’un courant électrique. Plus la résistivité est élevée plus l’eau est pure car le courant ne passe pas.

Sur les bouteilles la résistivité n’est pas toujours indiquée mais dans la plupart des cas on peut voir sur l’étiquette : Minéralisation totale (extrait sec à 180°). Plus le chiffre indiqué est bas et plus la résistivité est élevée.

L’important c’est que l’eau contienne peu de sels minéraux afin de faciliter les échanges et de nettoyer le corps de ses déchets.

Il existe 3 critères qui permettent de mesurer la teneur en sels minéraux :

La résistivité : Plus la résistivité est élevée plus l’eau est pure,

La teneur en extrait sec à 180° : plus la teneur est élevée plus il y a de sels minéraux,

La conductivité : plus elle est élevée et plus il y a des minéraux.

On distingue 3 catégories d’eau :

  • L’eau du robinet,
  • L’eau minérale,
  • L’eau de source.

L’eau du robinet
L’eau du robinet est potable et doit respecter certaines normes.

La norme de potabilité d’une eau est la suivante : limpide, incolore, exempte d’éléments nuisibles, inodore, agréable à boire, de saveur fraîche et agréable, doit être légèrement minéralisée, sans risque pour la santé (sans métaux lourds, bactéries, nitrates).

Les éléments nuisibles sont notamment :

  • Les microbes,
  • Les virus,
  • Le nitrate (pour la CEE et l’OMS la norme est de 25mg par litre alors qu’en France la norme est de 50mg par litre et est dépassée assez souvent),
  • Les pesticides (norme 0,1µg/litre),
  • Les métaux lourds,
  • Le chlore (le chlore est utilisé pour éliminer les bactéries),
  • L’aluminium,
  • le plomb (actuellement la norme tolérée est de 50µg/litre alors que la norme CEE prévoit 10µg/litre. Par le nouveau décret du 20 décembre 2000 la France prévoit jusqu’en 2013 une norme acceptable de 25µg/litre avant de passer à 10µg/litre.).

La valeur guide de la conductivité en FRANCE est de 1000 microsiemens par centimètre à 20 degrés C. Donc les eaux potables sont trop riches en sels minéraux et l’eau du robinet n’est pas forcément bonne pour l’organisme si on en consomme tous les jours.

Normes CEE
De nouvelles normes ont été fixées par la CEE : Directive 98/83/CE du Conseil, du 3 novembre 1998, relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine (Journal officiel L 330, 05.12.1998) que l’on peut consulter sur internet en cliquant
voir la directive
Site de l’union européenne

Normes Françaises
La mise en place en France des normes européennes par le Décret n° 2001-1220 du 20 décembre 2001 relatif aux eaux destinées à la consommation humaine, à l’exclusion des eaux minérales naturelles (transcription de la directive n°98/83/CE)
Voir le décret

L’eau minérale
Les eaux minérales comportent des sels minéraux en quantité plus ou moins importante.

Le fait de boire une eau minéralisée en permanence surcharge les reins et empêche le corps de se nettoyer, de prendre les déchets métaboliques et de les éliminer par les urines. En effet une eau trop chargée en minéraux réduit l’effet osmotique et on va favoriser les surcharges de l’organisme. C’est avec les aliments qu’on se minéralise, pas avec l’eau. L’eau est faite pour laver et faciliter les échanges. Les eaux minérales sont valables uniquement en cure, à usage thérapeutique, pour une durée limitée (1 ou 2 semaines, en station ou chez soi).

Je rappelle qu’au départ les eaux minérales étaient utilisées lors de cures thermales et les gens ne buvaient pas ces eaux toute l’année. De plus les propriétés médicinales ne peuvent pas se conserver en bouteille.
Le fait de prendre la même eau minérale amène toujours les mêmes minéraux, ce qui à la longue va entraîner un déséquilibre dans la teneur de minéraux dans l’organisme. C’est pourquoi tout le monde sait qu’il faut varier les eaux minérales afin d’éviter ces déséquilibres.

L’eau de source
L’eau de source est peu minéralisée.
D’après les éléments développés ci-dessus, l’eau de source est donc l’eau que l’on peut boire tous les jours. Toutefois il faut également pour l’eau de source, faire attention à sa composition, c’est-à-dire à son PH et sa résistivité.
Il est préférable de prendre une eau légèrement acide, c’est-à-dire avec un PH légèrement inférieur à 7. La résistivité doit être élevée ou la minéralisation totale (extrait sec à 180°) faible c’est-à-dire inférieur à 60.

Les eaux répondant à ces critères sont notamment : la mont roucous, la rosée de la reine, la volcania, l’eau de montagne de carrefour, la mont calm

Café, thé, chocolat, alcool :
Ce sont des DIURETIQUES. Ils inhibent la réabsorption d’eau par les reins, et causent une perte d’eau par les urines plus importante. A cause de cette perte hydrique, le système ne parvient plus à maintenir un potentiel de membrane optimal. Autrement dit, le fonctionnement cellulaire est moins bon.
Ces substances diurétiques sont également impliquées dans les MAUX DE TÊTE, puisqu’elles déshydratent le cerveau en diminuant la production de liquide céphalo-rachidien (LCR) à cause de la vasoconstriction : la contraction des vaisseaux sanguins qui arrivent au cerveau. Le rôle du LCR est d’entourer le cerveau, de le baigner et de maintenir son hydratation. Pour empirer la situation, lorsque le niveau d’eau s’abaisse dans le corps, il y a moins de fluide disponible pour produire ce LCR protecteur.

Les jus de fruits, les sodas allégés ou non:
Ces boissons présentent un taux de sucre et de sel élevé, qui provoque une rétention d’eau dans le corps.
Le corps les traite comme des aliments, et même s’ils fournissent de fait de l’eau au métabolisme, le système prend d’abord de l’eau dans une autre partie du corps pour la transformer en sucs digestifs qui décomposeront ces boissons riches en sucre. Ces boissons ne remplacent pas l’eau.

Ce qu’il est important de retenir :
Une eau riche en minéraux encrasse l’organisme et dépose des minéraux dans les reins et les boites articulaires.
Pour favoriser l’élimination, il faut une eau pauvre en minéraux.

 
   
     

 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement